Too Good To Go

Application Too Good To Go

Vous ne trouvez pas que « Too Good To Go » sonne comme une chanson anti-gaspillage? Et oui c’est LA nouvelle application gratuite fraîchement débarquée sur Nantes (Novembre) !

Alors qu’elle fait déjà parler d’elle au Danemark elle apparaît à Paris l’été 2016, puis a pris d’assaut Lille, Strasbourg, Lyon et Bordeaux. Alors c’est tout naturellement qu’elle vole jusqu’à Nantes.

Tandis qu’en France, 10 millions de tonnes de produits sont perdues et gaspillées pour l’alimentation humaine (étude française de Mai 2016 réalisée par l’ADEME -Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie-) l’écologie est un mot plus qu’à la mode et c’est tout simplement qu’après le doggy bag, les applications anti-gaspi font partie du paysage français.

Mais qui se cache derrière l’idée d’importer cette application en France ?

Lucie Basch
On applaudira Lucie Bash ! Ce petit bout de femme âgée de 25 ans a débuté sa carrière dans l’agro-alimentaire au Royaume-Uni. Mais il faut savoir qu’elle a toujours été sensible au gaspillage alimentaire. C’est donc avec une évidence incontestable qu’elle voudra mettre son énergie dans une cause qui lui tient à coeur, et c’est comme ça que « Too Good To Go » va voir le jour. Son combat ? Sensibiliser les populations au gaspillage alimentaire. Il faut l’avouer, elle s’attaque à un gros morceau.
Peut-on faire un lien entre la loi relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire – mise en service le 12 Février 2016 – et l’apparition de ce nouveau bon plan anti-gaspi ?

Mais quelle est la provenance du nom Too Good To Go?

Quand je pose cette question à l’équipe, c’est par la définition qu’on me répond, « Too Good To Go » signifie « trop bon pour être jeté » et niveau sonorité on était conquis. Ils sont sans appel : pour eux c’est l’intitulé parfait à leur projet d’ampleur comme ils aiment le définir. L'équipe de Too Good To Go

Un geste pour la planète, un repas dans ton assiette!

Une devise qui résume plutôt bien la nouvelle application en vogue.
Le principe est des plus simples : vous passez commande sur l’application (qui vous géolocalise) et vous sautez jusqu’à la boutique dans les horaires indiquées, et un panier surprise vous attendra 😉

Vous l’avez compris, les restaurateurs proposent leurs invendus du jour à moindre prix. Quoi de mieux pour éviter le gaspillage alimentaire ?

Comment « Too Good To Go » peut-il perdurer financièrement ?

Tandis que les restaurateurs s’engagent à baisser leur prix de 60-70%, à chaque transaction, l’application prend une commission d’un euro. Mais qu’est-ce que c’est par rapport à des aliments qui atterriraient autrement dans la poubelle ?
Et puis l’application ne fait pas cavalier seul : en effet elle est en accord avec l’ONG « Action contre la faim », qui permet aux différentes enseignes, qui le désirent – rien n’est obligatoire – de reverser l’intégralité des bénéfices réalisés via TGTG à l’association.

On trouve quoi derrière une pièce de 2 euros ?

Non ce n’est pas un frappé ou un hamburger, mais une portion de repas pour un sans-abris, option qui est proposée par l’application.

Et oui « Too Good To Go » fait du bien au porte-monnaie, à la planète, au moral, et apporte son soutien aux plus démunis.

Le mot de la fin ? Aucun perdant, seulement des gagnants !

Logo de Too Good To Go

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s